Bonjour, bonjour

Un de mes amis se marie le 24 Septembre. J’ai donc entrepris de faire ma robe… J’ai donc fouiné à droite à gauche pour trouver un modèle qui me plaisait et j’ai fini par en discuter avec des copines. L’une d’entre elle m’a fait essayé une robe qu’elle avait qui certes était trop petite pour moi mais dont la forme était absolument parfaite pour moi… Pourquoi ? Hé bien parce qu’elle est marqué à la taille et évasée à partir des haches. Ni une ni deux je suis partie avec la robe pour m’en servir de modèle.

Et la j’ai décidé, allez savoir pourquoi, d’utiliser les livres que m’avait offert Christiane à Noel dernier… Oui serait temps je sais mais mieux vaut tard que jamais, il a donc fallu que je me rachète un rapporteur, une équerre et un compas et roulez jeunesse… J’ai donc fait mon propre patron de base avec mes mesures, puis j’ai adapté mon patron de base à la forme de la robe que je voulais et  j’ai fini par reporter le décolleté et le dos de la robe de ma copine pour obtenir LE patron, à ma taille de la robe ma copine. Bon OK j'avoue ça m'a pris un week-end... Oui mais il pleuvait alors c'était pas grave...

Pour le tissu de ma robe définitive j’ai choisi du lin brut avec des grosses fleurs roses dessus. Personnellement j’adore, mon chéri, lui, trouve que ca fait rideaux…

Histoire d’être sure de mon coup et de ne pas découdre 15 fois du lin, j’ai préféré mais une robe de test… J’ai donc acheté du lin noir et j’ai coupé les pans de robe avec une graaaaaaaande marge, monté la robe en suivant le tracé du patron, ajusté pour que ca rende comme je voulais, coupé les marges de coutures que j’avais laissé à la largeur d’un pied de biche et ai intégralement redémonté la robe…

Pourquoi tant de haine me direz vous… quel intérêt de démonter la robe… et bien ca m’a permis de faire ma robe définitive en 1 heure…

Vu que toutes mes pièces étaient coupées à la largeur d’un pied de biche de la couture, je n’ai eu qu’à épingler les bouts de robe et à piquer… Une heure après c’était bouclé.

Il me reste encore la doublure à poser mais il faut que je positionne les bretelles et que j’arrive à coudre les passants de mon lassage dans le dos or, j’y arrive pas et j’ai pas le soutien gorge que je vais mettre avec cette robe, je vais donc attendre jeudi le prochain cours de couture pour demander à la prof et aller acheter un soutif dos nu avant de poser tout ca.

Histoire d’accompagner tout ca j’ai décidé de faire un boléro manche longue (et aussi de pas avoir froid dans l'église ;) ). J’ai acheté du lin brut, sans motifs ce coup là. Je voulais doubler mon boléro avec mon lin de couleur mais le lin nature étant trop fin, même sur l'envers le tissu à fleurs se voyait en dessous. Je suis donc partie en expédition pour trouver le même lin nature que celui que j'avais déjà et bien sur, ca a foiré. J'ai donc pris un autre lin plus brillant avec des fils légèrement argenté dedans et m'en suis servie pour faire l'exterieur de mon boléro. J'ai un peu galéré pour le retourner mais au final ca rend plutot bien. J'ai fait les supiqûres en rose vif pour faire un rappel de la robe et c'est tout.

Une petite photo pour vous faire une idée:

photo (1)